image

La création d'entreprise

Lundi 19 mars, j’ai fait ma première vraie grosse dépense pour l’entreprise. Hier, j’ai déposé le nom Live MultiVerse à l’INPI. Voilà, c’est acté. Ce nom existe à présent et il m’appartient officiellement.

logo_inpi-2007-complet-et-en-gros

C’est un sentiment étrange. Jusqu’à présent, cela n’avait toujours été qu’un projet. Une idée de plus en plus réaliste et réalisable, mais toujours immatérielle. A tout moment, il était possible de changer de voie, de saisir une autre opportunité, ou encore de repousser à plus tard. Mais dès le moment où des sommes importantes commencent à être investies, cela prend un sens nouveau.
Maintenant, c’est différent, avec Guillaume, mon mari, nous venons de réaliser le premier pas vers la création de l’entreprise. Nous venons de la baptiser, nous lui avons offert un nom et l’avons enregistré officiellement. Maintenant, ce projet possède une existence morale, et c’est à nous de la rendre physique.

15431262832_d530a81849_o

Après cela, de nombreuses démarches se sont enchaînées. Chacune étant essentielle, car elles vont définir la structure de notre société. Il faut être polyvalent pour s’en sortir : législatif, administratif, financier, informatique… mais surtout, il faut se dépasser soi même.
C’est une période où nous investissons beaucoup, en temps comme en argent, sans aucun retour. Je ne sais pas si ce que nous créons aboutira, ni si cela fonctionnera assez bien pour s’auto-suffire et ne pas couler. C’est dur, c’est une prise de risque qu’il faut prendre, un pari sur l’avenir. Et même si j’ai confiance en ce projet, j’ai comme la sensation de m’être jetée dans le vide, avec l’espoir que mon élastique soit bien accroché…

284995199_c4d0989afd_o

Je ne me crois pas meilleure qu’une autre, j’ai juste l’envie de me consacrer pleinement à ce rêve et de le voir devenir réalité. J’ai besoin de cette nouvelle vie, un peu imprévisible, entièrement consacrée à quelque chose qui me passionne et auquel je crois. Je veux travailler, déplacer des montagnes s’il le faut, m’épuiser au possible, parce que c’est la voie que j’ai choisie, que j’ai envie de voir grandir et s’épanouir.

espoir

Je prends tous les risques, mais que cela marche ou non, je n’aurai aucun regret, car au moins j’aurai essayé, et j’aurai fait tout mon possible pour que cela réussisse.

 

 

Commentaires

Ajouter un avis

Attribue une note à cet article

Publications récentes